Newsflash

Conferences 2018

Cycle de rencontres

L’ENSA lance un cycle de rencontres gratuites ouvertes au public.

Index de l'article


 Conditions d'exercer propres aux différents titres de formation


 

1. Dispsositif de 1948   2. Dispositif de 1973   3. Dispositif de 1976   4. Dispositif de 1983 à 2005   4. Dispositif de 2012 à ce jour

arrowMoniteur de ski français

 

arrowBrevet d'Etat demoniteur de ski nordique de fond

arrowBrevet d'Etatd'entraîneur de ski nordique de fond

arrowBrevet d'Etatde professeurde ski nordique de fond

 

arrowBrevet d'Etat de ski, option ski nordique de fond :

indent11er degré moniteur
indent12ème degré, professeur
indent13ème degré, expert
 

arrowBrevet d'Etat d'éducateur sportif du 1er degréé, option ski nordique de fond (moniteur national)

arrowBrevet d'Etat d'éducateur sportif du 2ème degré, option ski nordique

  arrowDiplôme d'Etat de ski - moniteur national de ski nordique de fond spécialisé en entraînement
Au départ, un seul diplôme   La partition ski alpin - ski de fond le dispositif est annulé par le Conseil d'Etat   Le ski de fond se structure sur le modèle du ski alpin   A l'instar du ski alpin les ski de fond intègre la grande famille des BEES   Une formation modernisée dans le double contexte de l'Europe des professionns et de la modernisation de l'adminitration


DIPLÔME DE MONITEUR DU SKI FRANÇAIS

arrowLoi du 18 février 1948
Les moniteurs de ski titulaires du diplôme de MONITEUR DU SKI FRANÇAIS peuvent indistinctement enseigner le ski alpin et le ski de fond, le diplôme de moniteur du ski français étant antérieur à l’institution d’une filière spécifique au ski nordique de fond.


BREVET D'ETAT DE MONITEUR, ENTRAINEUR, PROFESSEUR DE SKI NORDIQUE DE FOND

 
Diplôme de moniteur du ski françaisArrêté du 1er août 1973 (annulé par l’arrêt du Conseil d'Etat du 25 juillet 1975)
arrowLa loi du 8 juillet 1976 a validé le résultat des examens organisés sur la base de cet arrêté. L'arrêté du 27/10/1977 a fixé comme suit les mesures d'équivalence :
arrowarticle 13 : l'option ski nordique de fond - 1er degré (moniteur) du brevet d'Etat de ski créée par l'arrêté du 3 décembre 1976 susvisé est attribuée, par équivalence, sur leur demande, aux personnes titulaires du brevet d'Etat de moniteur de ski nordique de fond délivré à l'issue des examens organisés sur la base de l'arrêté du 1er août 1973 dont les résultats sont validés par la loi du 8 juillet 1976 susvisée.
arrowarticle 14 : l'option ski nordique de fond, 3ème degré (expert) du brevet d'Etat de ski créée par l'arrêté du 3 décembre 1976 susvisé est attribuée, par équivalence, sur leur demande, aux personnes titulaires du brevet d'Etat de professeur de ski nordique de fond obtenu par équivalence en vertu des dispositions des arrêtés des 15 janvier 1974, 1er avril 1974 et 9 décembre 1974 validés par la loi du 8 juillet 1976 susvisée.


BREVET D'ETAT DE SKI (B.E.S), OPTION SKI NORDIQUE DE FOND, 1er DEGRE MONITEUR

 
arrowArrêté du 26/12/1979, art.3, 1er alinéa : (reprend dans une formulation très proche les dispositions de l'article 3 de l'arrêté du 03/12/1976 abrogé).
"L'option ski nordique de fond du 1er degré confère à son titulaire le droit d'enseigner le ski nordique de fond dans les classes "Accueil, IV, III et II" de la progression de l'enseignement du ski nordique de fond définie par la commission consultative du ski et de conduire des promenades nordiques et des randonnées nordiques d'une journée.
Ce droit est limité à 5 années prorogées, le cas échéant, de la durée du service national actif. A l'issue de cette période, le droit de continuer à exercer sera accordé aux moniteurs qui auront suivi un stage de formation continue. Les modalités d'organisation de ces stages seront définies ultérieurement".
N.B : les classes d'enseignement visées par le présent article sont équivalentes aux classes Accueil, I, II et III de la progression définie par l'actuel mémento de l'enseignement du ski nordique de fond.


BREVET D'ETAT (B.E.S), OPTION SKI NORDIQUE DE FOND, 2ème DEGRE PROFESSEUR

 
arrowArrêté du 26/12/1979, art.3, 3ème alinéa (reprend les termes de l'article 3 de l'arrêté du 03/12/1976 abrogé)
"L'option ski nordique de fond du 2ème degré confère à son titulaire le droit d'enseigner dans toutes les classes de la progression de l'enseignement du ski nordique de fond défini par la commission consultative du ski, de conduire des randonnées nordiques et des raids nordiques et de promouvoir le sport considéré au niveau régional par des actions en faveur de la masse, de l'élite et de la formation des cadres. Les titulaires du 2ème degré peuvent obtenir une qualification "entraînement" ou une qualification "saut à ski" à condition de satisfaire à un examen spécifique dont les épreuves sont fixées aux articles 8 et 9".


BREVET D'ETAT DE SKI (B.E.S), OPTION SKI NORDIQUE DE FOND, 3ème DEGRE EXPERT

 
arrowArrêté du 26/12/1979, art.3, dernier alinéa (reprend les termes de l'article 3 de l'arrêté du 03/12/1976 abrogé)
"L'option du 3ème degré confère à son titulaire le droit d'exercer les fonctions de direction etde coordination au niveau national".


B.E.E.S DU 1er DEGRE, OPTION SKI NORDIQUE DE FOND (moniteur national)

 
arrowArrêté du 1er septembre 2005, art. 1 :
« Le brevet d'Etat d'éducateur sportif du premier degré, option ski nordique de fond, atteste la qualification requise pour l'encadrement, l'animation, l'enseignement et l'entraînement du ski nordique de fond et de ses activités assimilées définies en annexe VII du présent arrêté en toute autonomie et indépendance, en application de l'ensemble des classes de la progression du ski nordique de fond et de ses activités assimilées, définies par la commission de la formation et de l'emploi du Conseil supérieur des sports de montagne.
Il permet à son titulaire d'exercer, en moyenne montagne sur des reliefs vallonnés excluant tout accident de terrain important :
- la promenade nordique sur les pistes de ski de fond, d'une durée maximale d'une journée ;
- la randonnée nordique en dehors des pistes de ski de fond, qui peut durer plusieurs jours, et dans ce cas l'hébergement de nuit est organisé dans une structure ou un refuge gardés ;
- le raid nordique, qui peut durer plusieurs jours, en autonomie complète ;
- le ski de fond, forme compétitive du ski nordique de fond, qui se pratique sur des pistes de ski de fond pouvant éventuellement se situer en altitude sur des zones préparées balisées et damées.
Il confère le droit de porter le titre de moniteur national. »


ATTESTATION DE QUALIFICATION ET D’APTITUDE

 
arrowArrêté du 13 janvier 1999, article 19
Les prérogatives d’exercice sont définies à l’article 22 de l’arrêté du 22 décembre 1994 abrogé, relatif à la partie spécifique du brevet d’Etat d’éducateur sportif du 1er degré, option ski nordique de fond.
L’A.Q.A. « confère à son titulaire le droit d’enseigner le ski de fond de manière autonome au sein d’une structure d’enseignement agréée aux classes de la progression d’enseignement du ski nordique de fond, l’enseignement devant par ailleurs être assuré sur le seul domaine des pistes »


B.E.E.S DU 2ème DEGRE, OPTION SKI NORDIQUE

 
arrowArrêté du 19 septembre 1996, article 1er
« Le brevet d'Etat d'éducateur sportif du deuxième degré, option ski nordique, confère à son titulaire les qualifications nécessaires à l'encadrement et l'entraînement du sport de haut niveau en ski nordique et disciplines assimilées. Il permet la formation des cadres qui y concourent ainsi que la gestion et la promotion des structures qui s'y rapportent. »

 


Diplôme d’état de ski – moniteur national de ski nordique de fond

arrowArrêté du 26 avril 2013, article 1er
Le diplôme d’Etat de ski-moniteur national de ski nordique de fond relevant de cette filière, atteste, pour tout public, les compétences requises pour l’encadrement, l’animation, l’enseignement et l’entraînement en sécurité du ski nordique de fond et de ses activités dérivées définies en annexe VIII du présent arrêté, en application de l’ensemble des classes de la progression du ski nordique de fond et de ses activités dérivées, définies par la commission de la formation et de l’emploi du Conseil supérieur des sports de montagne. Par encadrement et animation, on entend notamment l’activité d’accompagnement du ski nordique de fond et de ses activités dérivées.
En moyenne montagne, sur des reliefs vallonnés excluant tout accident de terrain important, le diplôme d’Etat de ski-moniteur national de ski nordique de fond permet à son titulaire d’assurer en toute autonomie et indépendance, avec tout type de matériel de ski nordique de fond et tout type d’engin dérivé de ce matériel l’encadrement des activités suivantes :
― la promenade nordique d’une durée maximale d’une journée, sur les pistes de ski de fond ;
― la randonnée nordique d’une durée d’un ou plusieurs jours, sur les pistes ou en dehors de pistes de ski de fond. Dans le cas où la randonnée dure plusieurs jours, l’hébergement de nuit est organisé dans une structure ou un refuge gardé ;
― le raid nordique d’une durée d’un ou plusieurs jours consécutifs en autonomie complète ou non ;
― le ski de fond, issu de la forme compétitive du ski nordique de fond, qui se pratique sur des pistes de ski de fond et peut également se pratiquer en altitude sur des pistes préparées pour cette pratique, balisées et damées, situées sur des reliefs vallonnés excluant tout accident de terrain important.
Les titulaires du diplôme d’Etat de ski-moniteur national de ski nordique de fond sont soumis tous les six ans à un stage de recyclage organisé par l’Ecole nationale des sports de montagne, site du Centre national de ski nordique et de moyenne montagne. Le recyclage doit intervenir avant le 31 décembre de la sixième année suivant l’obtention du diplôme ou du précédent recyclage.

 

Stagiaire du Diplôme d’état de ski – moniteur national de ski nordique de fond

arrowArrêté du 26 avril 2013,
stage pédagogique de sensibilisation, art 13
Le stagiaire intervient en responsabilité auprès de publics diversifiés uniquement sur des pistes balisées et dans le cadre de promenades nordiques.
Le niveau de pratique des skieurs correspond aux classes « débutants 1 » (adultes et enfants) définies dans le mémento de l’enseignement du ski français, ski nordique de fond.
 
stage pédagogique d’application, art 22
Le stagiaire intervient en responsabilité auprès de publics diversifiés uniquement sur des pistes balisées. Le niveau de pratique des skieurs correspond à tous les niveaux des classes « adultes et enfants » définies dans le mémento de l’enseignement du ski français, ski nordique de fond


Remarques

Encadrement, enseignement, animation des activités assimilées au ski de fond

 
arrowArrêté du 1er septembre 2005, annexe VII
« La présente annexe a pour objet de préciser la notion d'activités assimilées évoquées dans l'article 1 du présent arrêté. Le ski de fond se définit comme une activité de glisse ou de déplacement sur neige, essentiellement générée par la seule force musculaire du skieur et pratiquée avec tout type de matériel laissant le talon de la chaussure libre et sur les terrains usuels de pratique du ski de fond. Les activités assimilées recouvrent ces différents éléments. Les diplômes autorisés pour l'enseignement du ski nordique de fond permettent l'enseignement du ski nordique de fond et des activités assimilées définies ci-dessus, dans la limite des prérogatives de chaque diplôme aux niveaux de la technique, des terrains de pratique, et des publics encadrés. En complément des formes usuelles de pratique du ski nordique de fond (promenade nordique, randonnée, raid,…), sont listées à titre d'exemple, les activités assimilées suivantes les plus fréquemment pratiquées :
- Le biathlon ;
- Le saut à ski et le combiné nordique ;
- Le télémark dans le cadre des formes de pratique définies à l'article 1 ;
- La raquette à neige ;
- Le nordic skiercross.
Cette liste n'est pas exhaustive. »

 

Encadrement, enseignement, animation du ski de fond par des moniteurs de ski alpin

arrowCirculaire N°DS/DSC1/2010/403 du 29 novembre 2010 relative à l'extension, à titre expérimental, des conditions d'exercice des titulaires des BEES de ski alpin et de ski nordique de fond du premier degré exerçant dans une structure qui bénéficie du double agrément
Afin de favoriser le maintien et le développement de l’encadrement des activités de ski et à titre expérimental pour la saison 2010-2011, après avis favorable des sections permanentes du ski alpin et du ski de fond de la commission de la formation et de l’emploi du Conseil supérieur des sports de montagne, les dispositions suivantes sont arrêtées :
1°) Les titulaires du brevet d’Etat d’éducateur sportif du 1er degré, option « ski alpin » exerçant au sein d’une structure qui bénéficie du double agrément comme centre d’enseignement du ski alpin et du ski nordique de fond, peuvent encadrer le ski nordique de fond dans les limites ci-après :
a) l’encadrement du ski nordique de fond par des moniteurs de ski alpin est assuré à titre occasionnel et subsidiaire, dans le cas où il ne peut pas être assuré par des moniteurs de ski nordique de fond ;
b) l'encadrement du ski nordique de fond par des moniteurs de ski alpin est limité aux pistes balisées et aux mineurs de moins de treize ans dont le niveau de pratique n'excède pas le contenu de la classe débutant et 1 défini par la section permanente du ski de fond de la commission de la formation et de l’emploi du Conseil supérieur des sports de montagne conformément au mémento de l'enseignement du ski nordique de fond français.
2°) Les titulaires du brevet d'Etat d'éducateur sportif du premier degré, option "ski nordique de fond", exerçant au sein d'une structure qui bénéficie du double agrément comme centre d'enseignement du ski alpin et du ski nordique de fond, peuvent encadrer le ski alpin dans les limites ci-après :
a) l'encadrement du ski alpin par des moniteurs de ski nordique de fond est assuré à titre occasionnel et subsidiaire, dans le cas où il ne peut pas être assuré par des moniteurs de ski alpin ;
b) l'encadrement du ski alpin par des moniteurs de ski nordique de fond est limité aux pistes balisées et aux mineurs de moins de treize ans dont le niveau de pratique n'excède pas le contenu de la classe débutant défini par la section permanente du ski alpin de la commission de la formation et de l’emploi du Conseil supérieur des sports de montagne, conformément au mémento de l'enseignement du ski alpin français tel que modifié par la même section, lors de sa séance du 24 novembre 2010.
arrowLa circulaire n°DS/C1/2010/331 du 08 septembre 2010 relative à l’extension, à titre expérimental, des conditions d’exercice des titulaires des BEES de ski alpin et de ski nordique de fond du premier degré est abrogée
arrowLa circulaire N.DS/DSC1Bl2011/461 du 30 novembre 2011 prolonge la durée de cette expérimentation, initialement fixée à la saison hivernale 2010-2011 qui n'a pas permis d'en évaluer tout l’impact.
arrowLa note de service n° DS/C1/2013/364 du 15 octobre 2013 prolonge la période compte tenu de la création, intervenue respectivement en avril 2012 et en avril 2013, du diplôme d’Etat de ski-moniteur national de ski alpin et du diplôme d’Etat de ski-moniteur national de ski nordique de fond, considérant que les dispositions arrêtées dans la circulaire du 29 novembre 2010 s’appliquent aux titulaires de ces deux diplômes, au même titre que les titulaires des BEES du 1er degré, option « ski alpin » et « ski nordique de fond », seuls visés initialement.


Migration Joomla effectuée par HOB France Services